. [ Accueil ] [ Partenaires ] [ La moto ] [ Calendrier ] [ Les courses ] [ Journées circuits ]][ Album photos ] [ Tech-Systèm Suspensions ] ] .
 

Spécialisé dans les suspensions des motos de vitesse

* Optimisation de fourches et amortisseurs pour la course .

( d'origines, Ohlins, Showa, Kayaba, WP, Sachs ...)

* Révisions fourches et amortisseurs toutes marques.

 

 

* Depuis près de 15 ans sur les circuits, de nombreux pilotes ( Lucas Mahias, Sarrabayrouse ...) nous ont fait confiance et nous ont rapportés plusieurs titres dans divers championnats. Notre expérience contribue à notre compétence.

* Si vous avez racheté une motos avec des suspensions Tech-System, n'hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous conseiller sur les réglages ou les modifs à apporter, afin de coller au mieux à vos besoins ...

* Pour tous renseignements :

..E-Mail : ..tech-system-susp@laposte.net

 

....

......................................

Tech-Systèm c'est : l'expérience, la technologie, les tests réels sur circuit, le suivi, le professionnalisme, la passion ...

--------

 

 

* Tech-Systèm, vous fait partager quelques bases pour vous aider à régler votre moto :

 

* AVANT TOUT ... ! :

- La recette miracle n'existe pas, les réglages sont une combinaison de plusieurs paramètres, dureté et précharge des ressorts, quantité et qualité d'huile, seetings internes, réglages des vis, marque de pneumatiques, carcasse et gommes utilisées, poids du pilote, température, tracé et gripp du circuit, géométrie de la moto, centre de gravité, chasse, effet de chaîne, assiette , pilotage et feeling du pilote

- C'est pour cela que je ne donne pas trop de conseils du genre "quand ça fait ça, il faut faire ça ", car bien souvent les causes peuvent être multiples et agir sur un paramètre ( géométrie, réglages ...) agit sur l'ensemble de la moto. Il faut en parler, analyser, mais à notre niveau, ( sans acquisition de données ) il n'y a qu'une vérité : l'essai sur le circuit ! .....

- L'important reste de trouver les réglages qui vous conviennent le mieux.

- Ne modifiez qu'un réglage à la fois, pour comprendre sur quoi vous agissez, et si cela donne le résultat escompté.

- Ne pensez pas que les réglages du meilleur concurrent vous irons forcément, écoutez les conseils, mais validez  toujours par votre propre ressenti. ( et le chrono ! )

 

* LE PREMIER TRAVAIL EST DE TROUVER LES BONS RESSORTS ( Raideur en kg/mm ).

* En mesurant les Courses Mortes, nous aurons ainsi une indication sur :

- la cohérance des ressorts ( donc s'ils sont trop souples ou trop durs ).

- la précharge à appliquer ( longueur des cales au dessus des ressorts ou nombre de tours des vis qui écrasent ces ressorts)

 

* RELEVER les COURSES MORTES :

- Desserrer les vis des réglages hydrauliques.

- Lever la moto afin que la roue Av ou la roue Ar ne touche plus le sol.

- Mesurez le '' débattement total '' des suspensions Av ( F1 ) et Ar ( R1 ) ( Pour l'Ar, prenez 2 points fixes ; cadre, bras oscillant )

. ...... .....

- Reposez doucement la moto au sol.

- Mesurez l'enfoncement ; F1 F2 et R1 R2 .. ( un enfoncement de 25mm, donc la Course Morte = 25mm. )

* La COURSE MORTE sur la FOURCHE : (ou négatif) doit se situer entre 25 et 30/35 mm .

* La COURSE MORTE à l'AR : (ou négatif) doit se situer entre 5 et 10 mm...(.Sauf amortisseurs avec ressort de butée d'extension.comme certains Ohlins, Delcamps, Sachs... ou il faudra plutôt 10 à 20 mm)

- Vous pouvez serrez ou desserrez la précharge des ressorts, afin de vous situer dans ces valeurs.. ( les grosses vis sur les ..bouchons de fourche pour l'Av et .sur le gros écrou pour l'Ar.) Sur Les fourches BPF, la précharge se règle avec la clé male en bas ! ( S'il  n'y a pas de réglage sur la fourche, il faut jouer sur la.longueur des cales à l'intérieur de la fourche )

.............. ................................

* Si vous devez serrer à fond pour obtenir les bonnes valeurs, il y a des chances que vos ressorts sont trop souples.

* Si vous devez déserrer à fond pour obtenir les bonnes valeurs, il y a des chances que vos ressorts sont trop durs.

- Placer aussi le pilote sur la moto . Il faut qu'il y ait une cohérence entre l'enfoncement par le poid de la moto, puis par le poid du .pilote ... ( croquis 3 ) . On parle souvent d' 1/3 d'enfoncement à l'Av et entre 1/3 à 1/4 à l'Ar, selon les types de motos et selon la façon de piloter.

..............................

- Une course morte trop faible à l'avant risque des phénomènes de louvoiement ou de guidonnages car à l'accélération la fourche se détend et devrait ( théoriquement ) garder le contact avec le sol grâce à elle. La moto risque de moins bien s'inscrire en virage ou d'écarter en sortie...

- La course morte Ar est importante car ne pas en avoir signifie un manque de feeling à l'amorce de l'appui, et risque de faire dribbler l'Ar sur les freins appuyés . Une course morte trop importante risque de faire que la moto sera trop basse sur l'accèlération ....

* Placez un repère sur le tube de fourche ( collier zip ) et sur la tige d'amortisseur, celui ci vous renseignera sur les courses utilisées. ( attention tout de même aux bosses ou compressions du circuit )

* Attention: il faut connaitre la butée mécanique de votre fourche, car il n'est pas rare de ne pas pouvoir utiliser les 27 voir 33mm restant du bas !!!

...............................................................................

 

.* LES REGLAGES HYDRAULIQUES  :

- En principe la vis située sur les bas de fourche sert à freiner, en la serrant, la vitesse de la plongée (compression). Cette vis agit sur les ..passages internes de l'huile comme un robinet.

................ ......................................

- La vis située sur le bouchon en haut de la fourche sert à freiner la vitesse de remontée (détente).

- A l' Ar la plupart du temps, les vis sur le haut servent à la compression et la vis ou molette du bas servent à la détente.

............... .....................................

- Sur les fourches BPF, les 2 vis situées en haut, agissent sur la Compression ( Comp ) et la Détente ( Ten ).

 

..........................................................................

 

- Il vaut mieux commencer avec des réglages "ouverts" et resserrer au fur et à mesure.

- Dans le cas ou l'on est obliger de serrer les vis de réglage hydraulique à fond pour obtenir quelque chose de correct, il faudra modifier .les réglages internes ( seetings ) de fourche, plus adaptés à la compétition et qui permettront de rester dans une plage de réglages.moyens de votre fourche. ( clicks )

- Pour les roadsters, soit on y ajoute un kit hydraulique, soit, on y insert des cartouches de sportives pour pouvoir adapter les.seetings internes en rapport avec l'utilisation.

 

* LES RESSORTS de FOURCHE :

- De nos jours il n'est plus systématique de les remplacer par des ressorts de raideur plus élevée, cela peut même être l'inverse !

- Les ressorts trop progressifs ( spires qui se rapprochent au bout, genre Hyperpro ), sont à éviter pour le circuit, ils risquent d'apporter des problèmes , si on ne compense pas par d'autre seetings ...

 

* L'HUILE de FOURCHE :

- La viscosité de l'huile fera varier la vitesses d'enfoncement mais aussi la vitesse de remontée : une huile SAE 15 freinera + la compression et la.détente qu'une SAE 10 de la même marque.

- Lorsque vous faites une vidange de fourche, ou un changement de viscosité, utilisez toujours la même marque d'huile. ( Attention car.une 15 d'une .marque peut.correspondre à une 10 d'une autre marque ! )

 

* LA QUANTITE 'HUILE ( ou niveau d'huile ) de FOURCHE :

- Elle augmente ou diminue la chambre d'air et agit en complément de la raideur des ressorts à partir d'environ 1/3 de course. On peut .ansi améliorer .le feeling en faisant des combinaisons entre ressorts et niveau d'huile.

( Doc Ohlins )

- Le niveau fera aussi varier le débattement maximum de la fourche ( Talonnage ). Selon les circuits, il est intérressant de rajouter ou.d'enlever de.l'huile pour utiliser toute la course de la fourche.

 

* L'AMORTISSEUR ARRIERE  :

- Depuis quelques années, les amortisseurs d'origine ont une bonne base sur la plupart des sportives ( attention, pas sur toutes quand même ! ), pour débuter cela ira, mais plus vous irez vite, plus vous risquez d'en voir les limites. ( les hydrauliques ne sont pas toujours bien gérées, le ressort pas forcément adapté ). Des modifications internes " Tech-Systèm '' et le remplacement éventuel du ressort seront un ecxellent rapport qualité/prix et vous permettront d'obtenir des performances, une constance et un ressenti nettement supérieurs ( les chronos de nos pilotes parlent d'eux même ! ).

- Un amortisseur arrière " Ohlins ", " Delcamps " ou autre aura un coût plus important ( attention, toutes les autres marques ne donnent pas toujours de bons résultats ). Plus il y a de réglages externes ( Delcamps ), plus il est possible d'être précis et pointu, mais pour ceux qui sont peu expérimentés, plus il y a de chance de si perdre !

 

* L'ASSIETTE et la GEOMETRIE de la MOTO : ( ainsi que la réparition des masses )

- Les valeurs géométriques de votre moto ont une grande influence sur son comportement. Ne surtout pas les négliger !

-  La théorie fait dire qu'une moto remontée de l' Ar ( par une cale ou un réglage d'assiette ) et abaissée de l'avant ( par un dépassement plus important des tubes ) devient plus vive mais moins stable et inversement. Mais soyez prudents, car les motos modernes ont souvent déjà un bon ''équilibre'', de nos jours, on a même vu faire l'inverse sur certaines moto !

-  Pensez que de précharger ou de changer des ressorts a une influence directe sur l'assiette de votre moto.

- Le changement de pneus ( marque ou types ) peu avoir une grande influence sur la géométrie de la moto, car tous les pneus n'ont pas, entre autres, la même hauteur.

* L'ASSIETTE et la GEOMETRIE de la MOTO :

 

...

 

* SOUS la PLUIE :

- Une moto équilibrée sur le sec le sera aussi sous la pluie, donc ne chamboulez pas forcément tout. Vous pouvez assouplir un peu les suspensions dans le but d'améliorer le feeling du pilote, que se soit les amortisseurs qui travaillent et non le pneu. Attention tout de même à ne pas trop assouplir pour ne pas travailler trop tôt sur les fin de course.

 

* LES PNEUMATIQUES :

- Les pneus utilisées font parti de la suspension. Les réglages, les réactions, l'assiette de la moto peuvent être modifiés par telle ou telle référence, carcasse ou gomme !!!

- Les pressions sont très importantes. Prenez comme base de travail les données des manufacturiers, mais faites vos propres test pour trouvez les bonnes réactions, le maximum de performances, le moins d'usure ... ( à 100grs près vous pouvez améliorer ou rajouter des problemes ! )

- L'usure régulière des pneus peut être une bonne indication sur les réglages de l'amortisseur, prudence tout de même, car les pneus modernes peuvent se dégrader rien qu'à cause d'une température trop basse ou d'une pression mal adaptée ! La façon de piloter influe aussi sur l'usure des pneus. Certains circuit sont plus abrasifs que d'autres ...

 

 

* Plus de renseignements ... : .. tech-system-susp@laposte.net

ou ..... sebastien.landaburu@laposte.net

( Exemple d'atelier d'information sur les suspensions )

 

 

..

Contact